Recyclage de Mobilier bureau : Risques et Conflits

vendredi 6 juillet 2012

Le recyclage de mobilier de bureau s’effectue en deux temps : le réemploi des meubles aptes à une seconde vie et le recyclage de mobilier usagé.réemploi, recyclage de bureaux et incidents
On observe un phénomène croissant et assez récent, impacté par une économie faiblarde : le recyclage « fait maison » !!!! Un certain nombre d’entreprise, par économie, désinformation ou insouciance, effectue le recyclage et réemploi de leur mobilier par elles-mêmes !
Cette méthode « bricolage » se comprend mais expose l’entreprise à des risques matériels et à des conflits humains.

Réemploi, recyclage et risques matériels

Sans expérience, sans matériel adapté et sans sécurité, ces entreprises « débrouillardes » se lancent sans le savoir dans une mission des plus risquées.
Le réemploi ou recyclage temporaire de meuble parait simple à organiser. NE VOUS Y FIEZ PAS ! Faire déménager du mobilier par du personnel peu qualifié, pas assuré et pas assez outillé, peut vous porter préjudice au-delà du montant de la reprise de vos meubles.

amatorisme déménagement et accidents

Assurément, sur la quantité, le transfert de mobiliers lourds, volumineux, encombrants va immanquablement créer des dégradations plus ou moins regrettables : ébréchures, traces sur les murs, sols et escaliers.
Le personnel de l’entreprise voisine, de l’association du coin, n’a pas tous les moyens nécessaires pour effectuer un déménagement professionnel, vous garantissant l’intégrité et le respect de vos locaux, délais et voisinage.

Réemploi en interne : Petit meurtre entre ami

conflits d'un réemploi de mobilier de bureau internalisé
Le réemploi en interne part d’un bon sentiment. Accorder l’armoire de bureau du chef de service à l’agent administratif en quête de rangement, c’est un acte honorable, économique et altruiste !
En tant que chef de service, votre bon sentiment risque pourtant de devenir un poison pour le climat de l’entreprise.
En effet, des risques de jalousie entre collègues ou de démotivation sont avérés.
Le conflit qui va en naître contrariera ce qui aurait pu être un levier de motivation et de compétitivité !
C’est fort dommage, l’ambiance au travail est considérée comme un des facteurs de performance les plus cruciaux !

 

Pourquoi externaliser le réemploi de son mobilier de bureau ?

Externaliser la mission de réemploi de meubles de bureau, vous permet de supprimer tous risques de dégradation matérielle, de blessures et de conflits.recyclage professionnel de meubles de bureau
La valorisation de votre parc mobilier permettra de dégager une économie notable en éradiquant les risques matériels, physiques et psychologiques au sein de votre entreprise.
Le personnel, à qui l’on demande toujours plus d’économie et moins de gâchis, pourra observer que la valorisation d’anciens mobiliers permet d’autofinancer certaines charges incompressibles.
Vous valorisez votre image d’entreprise : pour vos tiers, votre personnel et vos futurs partenaires commerciaux.
Le réemploi devient une valeur sûre, ne vous privez pas d’un professionnel compétent en la matière :

SIMON BUREAUreprise mobilier bureau occasion – pôle recyclage
63 boulevard Robert Schuman
93190 LIVRY GARGAN
TEL : 01.43.85.65.00

reprise de meubles de bureau
FRANCE RECYCLAGE
Pôle Reprise de mobilier de bureau
7 avenue Charles Vaillant
93190 LIVRY GARGAN
www.france-recyclage.com

Recyclage mobilier de bureau

3 réponses pour “Recyclage de Mobilier bureau : Risques et Conflits”

  1. Siege de bureau
    2 août 2012 à 11h45

    Le réemploi de mobilier de bureau sert à faire une économie pour les entreprises et devient une valeur sure.

    Aurélie

  2. objets publicitaires personnalisés
    22 août 2012 à 13h31

    Très bonne initiative!ça engendre la bonne marche du boulot.Innover et changer ça donne l’envie de produire plus et d’exceller .
    Merci pour l’article
    Elena

  3. R et G Conseils
    31 juillet 2013 à 09h59

    C’est une économie de ré-utiliser le mobilier de bureau ! Très bon article d’ailleurs même si il date de 2012, je pense qu’il est toujours d’actualité, car les entreprises n’ont pas forcément envie d’investir dans un nouveau mobilier de bureau ou en tout cas dans du neuf par les temps qui courent !

Laisser votre commentaire