La lutte contre le bruit : les bureaux aussi !

mardi 3 août 2010

Le bruit au bureau : c’en est trop !

Qui n’a pas connu la difficulté de se concentrer sur un dossier épineux ou l’exécution d’un devis urgent, pendant la narration laborieuse du week-end arrosé de son voisin de bureau ?

Qui n’a pas trouvé agaçant d’être obligé d’interrompre sa communication téléphonique avec un grand compte, pour demander à ses collègues de rire moins fort ?

Seulement, voilà, vous n’êtes pas irréprochable! Surtout lorsqu’une demi-heure avant ce genre d’évènements, vous pestiez haut et fort contre une imprimante aussi capricieuse que bruyante !

pollution sonore au travail

Pollution sonore des bureaux : bruit de couloir ?

Propagations d’ondes inopportunes

La pression acoustique au bureau s’élève à un niveau de sonorité moyennement acceptable soit 45 à 60 dB (décibels).

Le bruit est composé d’imprimantes en fonction, d’émission ou réception de fax, d’appels téléphoniques, de discussion à voix haute, de fermetures de portes, d’armoires, de tiroirs, d’aller et venues de personnels.

La liste n’est pas exhaustive, bien d’autres activités « banalisées » dans le cadre d’un travail bureautique, administratif ou commercial peuvent venir compléter ce panel d’exemples.

Le bruit sous silence !

La détérioration des fibres nerveuses de l’appareil auditif est provoquée par une nuisance sonore d’au moins 80 dB pendant une heure.
Autant dire qu’au bureau, porter un casque d’insonorisation comme sur les chantiers de construction peut être quelque peu exagéré !
Et pourtant…Les symptômes se font réguliers. Le bruit s’immisce sournoisement dans votre tête, dans votre corps…Vous devenez irritables sans vraiment savoir pourquoi.

Effets du bruit sur la santé des employés de bureau :

difficulté de concentration
Le bruit propre à celui d’activité de bureau peut provoquer des symptômes de stress physiologiques tels que :

  • Palpitations cardiaques
  • Maux de tête
  • Acouphènes

Le bruit peut même occasionner des états ou humeurs très variables d’un individu à l’autre :

  • Difficulté de concentration
  • Agressivité
  • Angoisse
  • Baisse de performance

La pollution sonore au bureau existe bel et bien. Elle est aujourd’hui reconnue comme influençant de près ou de loin les employés de bureau.

Le bruit est au son ce que la mauvaise herbe est au jardin

Notre oreille perçoit des ondes sonores à différentes fréquences appelées aussi : SON
Le son de l’eau ou une douce mélodie peut être relaxant, agréable ou neutre.

On parle de pollution sonore lorsque le son est perçu comme inopportun, désagréable, gênant ou intolérable. Les bruits de choc agressent nos oreilles et peuvent détériorer notre appareil auditif.

Les effets du bruit émanant des activités de bureau n’ont, à priori, pas d’incidence physique immédiate et irrémédiable sur l’ouïe !

Pourtant les sons de moyenne pression acoustique, tels que le bruit au bureau :

  • gêne la bonne compréhension des échanges verbaux
  • diminue l’efficacité de nos activités cérébrales
  • perturbe notre concentration

Cas des open-space ou bureau partagé

open space
Nombre d’entreprises ou pôles d’activité se structurent sur le mode projet.

Dans ce cas, l’aménagement des postes de travail doit pouvoir faciliter le partage d’informations à tout moment.
Dans cette situation, il est bien difficile de communiquer sans se déconcentrer, régulièrement.

Lorsque communication et réflexion sont toutes deux prioritaires pour la réussite d’un projet, le défi est de parvenir à combiner ces besoins antagonistes !

Les solutions pour diminuer le bruit

Les règles de bonne conduite : comportement intra-entreprise.

Certains comportements humains sont à revoir pour diminuer le bruit en entreprise. Les espaces ouverts ou open-space seront gagnants dans la mise en place d’un code de savoir-être sur le lieu de travail :

  • Parler à voix basse
  • Mettre son téléphone mobile personnel sur vibreur
  • Diminuer les comportements bruyants tel que claquer la porte, fermer violemment le bac de la photocopieuse, tapoter son stylo contre le plateau du bureau..etc.

Casque anti-bruit

Dans les open-space, la pollution sonore constitue un facteur important de stress et d’inefficacité à long terme. L’interactivité reste parfois un élément incontournable pour le bon fonctionnement du service. Heureux seront ceux qui pourront bénéficier d’un casque anti-bruit de nouvelle génération. Ce dernier annule les sons parasites et bruits de fond, mais laisse passer les voix de manière atténuée.

Voici quelques modèles et marques de casques anti-bruit, que vous pourrez retrouver sur le net :

  • Casque HA-NC250-E de JVC
  • Casque MDR-NC22 de Sony
  • Casque SHN 7500/00 de Phillips
  • Casque PXC 450 de Sennheiser
  • Casque MDR-NC22 de Sony
  • Casque Quietcomfort 2 ou 3 de Bose France

cloisonnette phonique

Aménagement du bureau

  • Évitez de placer des équipements émetteurs de sons contre un mur plein ou un coin.
  • Optez pour des cloisons phoniques pour délimiter l’espace de chacun
  • Aménagez des cloisonnettes acoustiques entre les postes de travail
  • La technologie vous permet aujourd’hui de diminuer l’impact des sons en vous équipant d’armoire aux parois absorbant le bruit et évitant sa propagation.
  • rangement acoustique

Insonorisation intérieure des locaux

Il est possible selon votre budget, de convenir de travaux d’amélioration pour diminuer la propagation du bruit et augmenter son absorption :

  • Pose de plafond tendu
  • Pose de plancher en revêtement spécialement conçu pour diminuer l’impact du bruit.
  • Isolation des murs par des plaques isophoniques

La moquette étant un très bon isolant. Elle est également économique, mais génère des allergies éventuelles pour les utilisateurs.

Notez qu’en vous isolant du bruit par l’intérieur, vous devrez créer une boite dans une boite ! Pour une protection acoustique optimale, il vous faudra isoler toutes les faces de vos locaux. Sols, plafonds et murs devront comporter des jointures totalement étanches.

Isolation phonique à la construction

Évidemment, l’une des meilleures solutions contre le bruit est d’anticiper le phénomène lors de la construction des bâtiments.

Les constructions contemporaines bénéficient de nouvelles technologies et normes qui sont bien plus exigeantes que pour les bâtiments anciens.

Pourtant, même en investissant dans le neuf,  vous devrez fournir un peu d’effort pour bien vous entendre !

Conditions de travail

9 réponses pour “La lutte contre le bruit : les bureaux aussi !”

  1. Noiseux François
    23 septembre 2010 à 22h32

    Bonjour,

    Nous offrons une solution facile, économique et pratique pour les problèmes de manque de confidentialité et de distractions sonores qui rendent inconfortables les espaces de bureaux.

    Nous sommes un fabriquant québécois de systèmes de masquage sonore de dernière technologie. Nous travaillons avec des clients tels que Gaz Métro, SSQ, Mouvement Desjardins, Sunlife, GlaxoSmithKline, Bombardier, Investissements PSP, les Gouvernements du Québec et du Canada etc.

    Les AVANTAGES du masquage sonore Smart SMS sont :

    – Augmente la confidentialité
    – Réduit les distractions sonores (bruit dérangeant)
    – Favorise la concentration et la productivité
    – Augmente le confort acoustique
    – Améliore la sécurité des conversations
    – Économique 1 à 2$/pi car.
    – Restaure le confort acoustique dans les édifices existant, sans modifications aux murs, installation hors des heures ouvrables.
    – Garantie 5 ans – fiabilité

    Dans les bureaux fermés, il procure une bonne confidentialité, sans avoir à construire les murs jusqu’à la dalle, ce qui réduit les coûts de construction d’environ 4 à 5$/pi car.

    Le SmartSMS offre un système exclusif de contrôle actif du niveau de masquage, en temps-réel, en fonction du bruit ambiant

    Vous trouverez ci-joint notre brochure et nos références, je vous invite aussi à visiter notre site : softdb.com

    Nous vous proposons une démonstration afin que vous puissiez expérimenter les effets bénéfiques du masquage dans votre environnement.

    Meilleures salutations

    François Noiseux
    Développement des affaires
    Soft dB
    Tel: 514 727-3800
    Fax: 418 686-2043
    f.noiseux@softdb.com

  2. Bonjour
    Ns avons besoin d.isoler nos bureaux en open Space , quelle solution ?
    Ns aimerions une demo svp .
    Merci.
    Cdlt
    B.Antoine

  3. recherchons pare avant de bureau phonique 2,50m par 1,50m

    prix et délai

    Merci

  4. Bonjour,
    Pour améliorer le bruit dans votre bureau, vous pouvez soit faire appel à des bureaux d’etudes comme le cabinet Vivier (http://www.acoustique-vivie.fr/) soit faire appel à des société spécialisées comme ohm design (www.ohm-design.fr/). Une des solution a consisté à poser des panneaux acoustiques et à modifier l’agencement des postes bruyants comme la photocopieuse ou nos imprimantes

  5. Bonjour,

    nous proposons des solutions acoustique personnalisées. nous nous rendons sur place afin de vous proposer la solution la plus adapté à votre problème de bruit.

    nous avons toutes sorte de panneaux que ce soit des panneaux mureaux, des séparation de bureau ou des pare à vent

  6. Bonjour
    Mon employeur nous a changé de bureau, nous sommes dans un Open Space, mais juste à côté de la machine à couper le courrier (qui fonctionne toute la journée). Avons nous la possibilité de demander à ce que quelques choses soit fait
    Cordialement

  7. Bonjour,
    Je subis depuis plusieurs années le bruit de la centrale ordinateurs qui est placée juste à côté de mon bureau sans paroi de séparation.
    Je supporte de moins en moins le bruit qui s’amplifie les jours de chaleur car la ventilation de
    cette centrale se met régulièrement en fonction.
    J’ai des maux de tête insupportables.
    Qu’en pensez-vous? ceci est il normal d’avoir ces appareils près de moi?

  8. quelle est la référence de la norme sur le niveau sonore dans un bureau?

  9. la norme est la suivante :
    2006 – NF S 31-080 – Bureaux et espaces associes – niveaux et criteres de performances acoustiques

Laisser votre commentaire