Pourquoi diagnostiquer avant recyclage de son mobilier de bureau?

mercredi 25 juillet 2018

Vous déménagez les locaux de votre entreprise ? Vous restructurez, déployez ou changez de site ? Vous êtes détenteur de votre mobilier de bureau ? La problématique du devenir des équipements va se poser assurément !

diagnostique important pour le recyclage de mobilier de bureau

Si vous ne les réutiliser pas pour votre entreprise, vous aurez besoin de les céder ou recycler ? Rechercher une solution efficace, rentable et éthique ne se fait pas d’instinct !

Et si vous commenciez par le début ? Il n’est pas rare de voir des responsables en charge du recyclage, contacter des organismes de collecte, avant de savoir s’ils peuvent dégager une plus-value de leurs meubles à céder. C’est un exemple, mais il y d’autres pièges à éviter…

Alors suivez le guide, le « pas à pas » qui suit !

Etape 1 : faire un audit de votre parc mobilier

Un audit n’est pas un diagnostic. L’audit est un état des lieux sans avis, ni jugement, sans actions à poser de suite. C’est une approche factuelle, la photographie, à l’instant T, d’une situation.

On  procède généralement à une collecte de données préalables :

diagnostiqueur de mobilier de bureau à recycler

  • Inventaire de mobiliers par type, modèle, marque avec caractéristiques, factures ou dates d’achat
  • Inventaire d’équipements informatiques et téléphoniques
  • Inventaire relative des déchets banals (DIB)
  • Photos à prendre pour dossier d’étude
  • Date des interventions (une à plusieurs phases)
  • Conditions environnementales de votre site (stationnement avec ou sans autorisation, site en ZI, site au cœur de la ville, en impasse…)
  • Conditions d’extraction de mobiliers et bureaux (escaliers, ascenseurs, monte-charges, quai de chargement, éventuels accès pour monte-meubles,…)

Etape 2 : Faire appel à un diagnostiqueur du recyclage

En effet, de son diagnostic va découler toute une méthodologie permettant de conduire, selon vos besoins, délais, situations, votre projet de recyclage vers la réussite.Diagnostiqueur expert en recyclage d'entreprise Sur place, l’expert-diagnostiqueur vous permettra, par exemple, d’identifier le mobilier valorisable et/ou réutilisable et notera vos éventuels choix en matière de dons (associations, personnels).

La plus importante des étapes est celle de contacter un expert-diagnostiqueur du rachat et du recyclage de mobilier de bureau. Ce spécialiste devra être capable d’appréhender des opérations d’envergure, avec des solutions globales, pointues et cohérentes de services.

Il fera donc un point avec vous, avec vos premières directives :
• Quels meubles donner, vendre ou recycler,
• Dans quel laps de temps,
• Combien de phases,
• Quel temps impartis (1 matinée, 5 jours, 2 semaines),

Il prendra également en compte votre situation géographique et vos contraintes physiques d’enlèvement (audité à la première étape).

réemploi de chaises de bureau

Sachez qu’un mauvais diagnostic de départ est préjudiciable et entrainerait des pertes de temps, d’argent et d’énervement improductives et fort inutiles !

Etape 3 : Offre de prestations pour recyclage de bureaux

Après visite du site, le diagnostiqueur constitue un dossier complet qui reste à discrétion. En ayant collecté tous les éléments, l’expert entreprend de fédérer un réseau de partenaires, qu’il jugera pertinent et adapté à votre profil entreprise. Votre demande de réemploi / recyclage reste unique et toute étude préalable, estimation de volume, valeur et conditions d’intervention seront analysées sans divulgation.

Vous restez maître et acteur du processus, avec toujours, l’appui d’un professionnel aguerri.
De là, vous est soumise une offre de service qui se voudra sérieuse, étudiée, affinée et intégrant toutes vos exigences et contraintes.

Etape 4 : Coordination des opérations du recyclage

L’offre acceptée, le diagnostiqueur commence par coordonner tous les acteurs nécessaires à la concrétisation du recyclage globale de votre mobilier de bureau :

reprise et rachat de meubles

Brokers, déménageurs, démonteurs, démanteleurs-recycleurs, organismes de collecte tels que VALDELIA, associations, éventuel responsable des dons internes de la société détentrice.

Un véritable écosystème s’organisera autour de la mission confiée, pour concentrer les ressources humaines, matérielles et de transport sur une période dédiée. Rapidité d’exécution, respects des locaux, déploiement de personnel formé et qualifié, coordination efficace, traçabilité des équipements sont un minimum attendu.

Etape 5 : Respect des engagements à exiger !

chaises de bureau d'occasion recyclage

Le diagnostiqueur vous apporte une solution pluridisciplinaire, avec un réseau sélectionné pour être aussi efficace que consciencieux. Vous devez exiger que les engagements soient respectés :

• Délais d’interventions donnés,
• Propreté des locaux,

• Personnel professionnel, clairement identifiable (port d’uniformes / badges)
• Règlement des factures de cession par le ou les brokers,
• Traçabilité des éléments recyclés fin de vie
• Traçabilité des mobiliers de bureau réemployés
• Discrétion sur les informations sensibles et internes du détenteur

• Eventuelle communication (selon les souhaits de la société mandante) sur l’éco-geste de son recyclage.

Recyclage mobilier de bureau

Laisser votre commentaire